Actualité | Divers | Bien-être

Charlotte Dujardin soutient l'appel aux dons de The Brooke pour les équidés victimes de la crise du coronavirus

Les cavalières de dressage britanniques Charlotte Dujardin et Alice Oppenheimer offrent leur soutien à l’appel aux dons urgent de la fondation The Brooke afin d’aider les équidés d’Inde, un pays lourdement touché par la crise du coronavirus.

Les deux ambassadrices de la fondation, dédiée au bien-être des équidés de travail, ont décidé d’amplifier l’appel aux dons de la charité pour arriver aux 100.000 livres sterling nécessaires pour le soutien des communautés lourdement touchées par la crise et de ses chevaux, ânes et mulets de travail.

La semaine dernière, on comptait 414.188 nouvelles contaminations par le virus en Inde, où de nombreuses régions sont en confinement afin d’endiguer la propagation. Les animaux tels que les chevaux, les ânes et les mulets, utilisés pour le transport d’eau et de nourriture, sont essentiels à la survie des communautés isolées. Il est donc absolument primordial d’assurer leur bonne condition physique et leur bien-être afin qu’ils puissent continuer à soutenir leurs communautés, lisons-nous chez nos collègues de Horse & Hound.

Charlotte Dujardin et Alice Oppenheimer, profondément touchées par l’ampleur de la crise et la catastrophe humanitaire en Inde, avaient visité le siège indien de la charité Brooke en 2015. Aussi, les athlètes ont tenu à offrir leur aide dans cette crise.

Bien que le gouvernement indien impose un travail à distance maximal, même pour les visites vétérinaires, il a marqué les soins vétérinaires comme essentiels, permettant au personnel de Brooke de se déplacer pour atteindre les animaux dans les communautés les plus isolées en cas de besoin. Les fonds collectés devraient permettre à l’organisation de continuer son travail encore quelques mois, le temps, on l’espère, pour le pays de sortir de cette crise.

Brooke Action for Working Horses and Donkeys

L’organisation Brooke Action for Working Horses and Donkeys fut fondée par l’anglaise Dorothy Brooke, partie à la recherche des ex-chevaux de guerre des armées britannique, australienne et américaine, vendus au Caire (Egypte) après la première guerre mondiale.

Horrifiée, ce que Dorothy trouva furent des centaines d’animaux émaciés en besoin urgent d’aide. Elle envoya une lettre au journal Morning Post, émouvant tellement le public qu’une collecte fut organisée. Avec les 20.000 livres sterling collectés, Dorothy racheta cinq mille ex-chevaux de guerre en trois ans, leur offrant des soins appropriés ou une fin dignifiée. En 1934, elle fonda le Old War Horse Memorial Hospital au Caire, promettant des soins vétérinaires gratuits pour les chevaux et ânes de travail de la ville. Le Brooke Hospital for Animals fut né.

Aujourd’hui, la fondation Brooke s’investit dans la préservation de la vie et de l’amélioration du bien-être des animaux de travail dans des pays en développement, afin de permettre à leurs propriétaires de sortir de la pauvreté. L’année dernière, la fondation a pu aider 1,5 million d’équidés en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud et au Moyen Orient.

Pour plus d’informations ou pour vos dons, visitez le site de The Brooke en cliquant ici.

Vous devez vous connecter pour lire les éventuels commentaires à cet article.

Créer un compte ou Se connecter (si vous avez déjà un compte)

Membres

5264

photos

2063

likes

2323