Spectacle | Loisirs | Dressage | Spectacle | Equitation naturelle/éthologie

Monter à cheval et jouer du violon en même temps. Possible ?

L'idée de mêler mes deux passions dans un même spectacle était plus une folie qu'autre chose. Mais je souhaitais que mon rêve d'enfant se réalise un jour. Comme le disait Walt Disney "If you can dream it, you can do it" - si tu peux le rêver tu peux le faire. Coup d'oeil sur une discipline inconnue: le violon à cheval.

D'où m'est venue l'idée?

Simplement du fait que depuis mes 4 ans, je suis passionnée de chevaux et de musique. Je m'étais jurée que "quand je serai grande, je ferai du violon sur un cheval qui sera à moi". Aujourd'hui j'en ai 36 et je peux dire que je suis en cours de réalisation de ce rêve.

Quel est le rêve idéal à ce stade?

Mon but ultime serait de faire du violon sur mon cheval en totale liberté sur la plage et aussi en amazone.

Quel est le parcours à suivre?

Je n'ai pas de parcours prédéfini, mais je suis formée auprès d'excellents professeurs tant en musique qu'en équitation.

Mon parcours de violoniste m'a menée de mes 4 ans à un Master en Musique et l'Agrégation. J'ai donc un parcours professionnel au niveau musical.

Et au niveau équestre?

Je n'ai pas ce que l'on appelle un parcours classique en équitation. En effet mon père ostéopathe ne voulait pas que je monte régulièrement à cheval pour mes os et ma croissance. Ce n'est qu'en 2007, après avoir vu le spectacle Cavalia que je n'ai plus pu résister à "l'appel de la passion".

Je me suis formée seule grâce à la méthode La Cense, dans un premier temps, pour ensuite prendre cours auprès de nombreux professeurs, et continuer mon propre chemin. J'ai suivi plusieurs stages/cours dans diverses disciplines, comme le dressage à pied en liberté et monté, la monte américaine, le spectacle équestre et la monte en amazone qui sont devenues au fil du temps devenues mes disciplines préférées. J'ai également un diplôme de thérapeute manuel spécialisé équin qui m'a permis de comprendre le cheval autrement. Du point de vue scientifique, ostéopathique et biomécanique.

Qui m'a influencé à commencer le violon à cheval?

C'est la violoniste Manon Comparini qui m'a inspirée et montré qu'il était possible de mêler les deux ensemble. Il ne s'agit pas de la copier mais bien d'en faire quelque chose qui m'est propre avec mon propre style et approche. A savoir un univers un peu barré, mais passionné, au violon électrique et des univers variés.

Comment passer du cheval monté au cheval monté en violon?

J'ai puisé dans tous les cours et conseils reçus de mes professeurs. Tant ceux en équitation éthologique, que spectacle, ou monte western.

j'ai d'abord appris à mon cheval à ne répondre qu'aux commandes de mes jambes et rênes d'appui. Ce qui se fait tout le temps en équitation western. Tout réside dans le "focus". Si ton cheval répond à ces commandes, même à celles de ton regard, tu peux peut -être penser à passer au "sans mains".

Le travail en cordelette m'a également aidée à être moins en main qu'en jambes. Donc on est sur une approche plutôt western que réèlement classique. En show, je porte des petits éperons pour la "précision" de ma demande aux jambes. Plus pour moi que pour lui je l'avoue.

Ensuite, habituer mon cheval au son du violon. Ce qui n'a pas été compliqué. J'ai mon cheval depuis ses 8 mois, et je lui montre le plus de choses possibles depuis cet âge. Je l'ai débourré moi-même et le violon faisait partie des choses que je voulais lui présenter surtout que cela fait partie de moi depuis si longtemps.

Il adore. Je le sens apaisé et rassuré par la musique. Ses petits copains chevaux apprécient également. Je ne sais pas si c'est le son, mais ils aiment.

Par sécurité, je me suis dit qu'il me fallait apprendre les rênes à la ceinture. Ce que j'ai du apprendre toute seule. Grâce à mon sponsor Leather&Cie j'ai pu obtenir un équipement fait à notre mesure à Dadou et moi, et expérimenter ce type de monte.

Bien sur il y a eu des ratés. C'est grâce aux conseils avisés de Suzanne Rouchet que j'apprends correctement à utiliser ce matériel. fixé en UN seul point à la taille. et en effet, j'obtiens de meilleurs résultats en show, notamment au niveau de la précision de ma direction et de la mise en main de Diego. Bien sur, il y a encore beaucoup de travail et de recherche avant d'obtenir ce que je recherche vraiment.

J'ai également essayé de monter sans harnachement, mais cela est encore trop prématuré pour être sorti en show. Mon crédo est "petit mais propre". Donc, je préfère un cheval harnaché mais qui assure son show plutot qu'un truc plus libre mais moins précis.

Comment jouer du violon à cheval finalement?

Il faut déjà avoir une bonne maîtrise du morceau joué pour être sur de l'obtenir en "mode automatique", afin de pourvoir agir de manière indépendante avec le haut qui doit jouer et le bas et le buste qui doit diriger et controler le cheval. Bref avoir une bonne indépendance du corps et des mouvements.

Ce qui est le plus difficile, ce sont les secousses. Il faut vraiment trouver une manière de monter qui "fluidifie" ton assiette et permettra à ton son de ne pas encaisser de coups, surtout au trot.

Je préfère le trot enlevé, mais je reste encore en recherche sur comment jouer du violon à cheval aux trois allures à cru et en amazone.

Que dire pour conclure?

Finalement, l'équitation c'est comme le violon c'est une histoire de justesse, de musicalité et de sensibilité. Et mon but est de vous faire partager mon rêve et l'émotion que j'en éprouve dans un show personnel et plein de passion.

 

Si vous avez des questions n'hésitez pas, je me ferai un plaisir d'y répondre!

 

Vous devez vous connecter pour lire les éventuels commentaires à cet article.

Créer un compte ou Se connecter (si vous avez déjà un compte)

Membres

5042

photos

1936

likes

2249