Divers | Autres

Ma nouvelle vie grâce aux chevaux

Je me nomme Noémie (Noé) Perron et voici mon histoire avec les chevaux...

Depuis l'âge de 4 ans, je suis diagnostiquée dysphasique. La dysphasie est un trouble centrale liée au développement de l'oral. Donc, quand j'ai comméncé le primaire, je ne parlais pas et quand je parlais, les mots ne sortaient pas comme il fallait. Les autres enfants ont commencé à rire de moi parce que je ne parlais pas comme eux. Pendant toute mon primaire, les jeunes riaient de moi et de mon comportement. Arrivée au secondaire, j'ai vu l'enfer. L'intimidation était là tous les jours, tous les cours de la journée et toutes les minutes. En secondaire 2, j'ai commencée à me transformer, je suis devenue méchante et j'ai commencé à consommer pour oublier toutes les fausses rumeurs à propos de moi.

J'ai toujours aimé les chevaux et en 2015 (secondaire 2), mes parents m'ont acheté mon premier cheval de compétiton. En 2016, j'ai vécu ma première saison de compétiton, j'ai commencé la saison avec aucune estime de moi, peu à peu, j'ai réussi à développer de la confiance en moi-même. Le cheval est devenu une motivation à ma vie, car c'est mon cheval et mon sport qui m'ont sauvé du suicide parce que je ne voulais pas laisser mon cheval seul et que mes parents le vende à des mauvaises personnes.

L'année suivante (secondaire 3) a été la plus dure car j'ai eu une très mauvaise saison et j'ai perdu mes deux meilleures amies. Le jour à l'école, je jouais à la fille forte et le soir quand je ride mes chevaux, je pleurais et je me posais la question (pourquoi moi, pourquoi moi). En 2017-2018 (secondaire 4), j'ai décidé d'être forte et de ne pas penser aux autres et penser à moi-même et mes chevaux. J'ai passé une année moyenne. Cette année (secondaire 5),  je suis encore là, encore en vie grâce à mes chevaux. Je ne vis plus d'intimidation, j'ai réussi à performer autant dans les rodéos qu'à l'école. Les chevaux m'ont changé, je suis maintenant heureuse et je suis sortie grandie de mon histoire.

Si tu vis de l'intimidation, accroche-toi car, dis-toi que les intimidateurs sont toujours jaloux de leur victime et qu'il intimident juste pour se montrer surpérieur et te détruire. La personne qui te connait le mieux c'est toi et pas les autres.

Vous devez vous connecter pour lire les éventuels commentaires à cet article.

Créer un compte ou Se connecter (si vous avez déjà un compte)

Membres

3181

photos

1431

likes

1729