Santé | Divers | Bien-être | Loisirs | Autres

On trotte à contre-sens !

Difficile de ne pas céder aux pressions dans le monde de l’équitation, bien souvent au détriment de son cheval. Je voulais, dans ce tout premier article, vous raconter ce parcours du combattant qui m’a été imposé au cours de ces derniers mois dans l’univers équestre, pour y trouver ma place, me lancer, ne pas avoir peur d’aller à l’opposé des pensées et du chevalement correct. Comment je suis revenue sur mes pas et sur mes « acquis » pour le bien de mon cheval et mon épanouissement personnel de cavalière, bref, comment j’ai passé mon trotteur pieds nus !

Un cheval au naturel. Brrr, ça fait froid dans le dos de certains... Toulouroux, mon trotteur, avait déjà une vie de cheval épanoui; il vit en troupeau, au pré toute l’année et ne connait pas le box, tout ça j’y tenais vraiment beaucoup. Mais toujours désireuse de lui offrir le plus parfait équilibre dans sa vie de cheval, je me suis demandée si je n’allais pas le passer pieds nus...

Un trotteur ! Pieds nus ! Vous ne pouvez pas imaginer ( sauf les propriétaires de trotteurs qui sont passés par les mêmes (més)aventures ) quel affront c’était pour la société souvent très (trop) étroite d’esprit du cheval. Il m’a fallu ne pas écouter les critiques mais savoir ouvrir mes oreilles pour entendre les bons conseils. C'est une pratique qui se développe de plus en plus, mais pas assez vite. 

Malheureusement, pour une grande majorité, un cheval, surtout un trotteur, ne peut pas être pieds nus en raison de ses aplombs. J’ai la fierté d’affirmer aujourd’hui que mon trotteur ne s’est jamais aussi bien déplacé que depuis qu’il est pieds nus. Pour cela j’ai dû m’opposer à mon maréchal ferrant, pourtant excellent professionnel, à certaines personnes de mon entourage, à beaucoup de cavaliers de ma connaissance. Oui Toulouroux pouvait et allait être déferré ! 
Je me suis donc armée de patience. Ma première tentative avait été désastreuse, Toulouroux souffrait de cette nudité et perdait de l’état… Un mauvais professionnel du pied, au mauvais moment, un concours de circonstances qui a eu pour résultat : ma peur de recommencer. 
Pourtant je savais au plus profond de moi que ma pensée était juste, et l'obstination est le chemin de la réussite ! 

En déferrant d’abord l’arrière et en stimulant les postérieurs de Toulouroux, j’ai essayé de lui faire découvrir une toute nouvelle sensibilité, en douceur…. Quelques semaines après, même stratégie pour les antérieurs : des promenades en longe sur divers terrains, à son rythme, une alimentation adaptée, beaucoup de vigilence de ma part. 

Après seulement deux mois totalement pieds nus, je sens une nette amélioration, les cailloux ne lui font plus peur, il se déplace mieux, trébuche beaucoup moins, s’équilibre, un vrai miracle ! 
Alors oui, ces derniers mois ne sont pas très dynamiques pour nous. Habitués à nos balades de 3h dans les chemins creux, nous nous promenons 20 minutes à pied, nous commençons à augmenter les distances, à aller sur des terrains un peu compliqués, à faire des bouts de la promenade en selle. Mais aujourd’hui les fers de Toulouroux ne cachent plus la misère de sa locomotion, elle s’améliore même ! Et grâce à un travail rigoureux avec une ostéopathe, une pratiquante de Shiatsu et une pareuse je réalise qu’en quelques semaines seulement un grand changement est déjà en marche, nous l’entendons arriver au grand trot !  


Moralité 

Ne blâmons pas les cavaliers qui ne savent pas. J'étais une cavalière qui ne savait pas, qui suivait la masse et l'influence des cavaliers proches de moi. J'ai longtemps été persuadée de bien faire parce que j'ai toujours évolué dans une équitation qui me l'affirmait. C'est en sortant de ma zone de connaissance et de confort que j'ai eu cette révélation sur mon rapport à mon cheval, tant pour ses pieds que pour son travail, notre relation, son mode de vie.  Il n'est jamais trop tard pour se remettre en question et changer !

C’est en espérant à mon tour faire changer les mentalités que je publie cet article. Car je sais au plus profond de moi qu’un cheval pieds nus est un cheval heureux et en bonne santé, parce qu’ils sont nés pour vivre comme ça et que la nature est bien faite. 
 

Vous devez vous connecter pour lire les éventuels commentaires à cet article.

Créer un compte ou Se connecter (si vous avez déjà un compte)

Membres

2558

photos

1180

likes

1629